Des problèmes d'humidité? Comparer vaut la peine!
Demandez ici des offres en ligne.

humidité de l'air maison

Bonne humidité de l’air maison: tuyaux

Des problèmes d’humidité mènent rapidement à une humidité relative élevée dans la maison et à long terme, cela n’est pas du tout favorable à la santé. Mais qu’est-ce que l’humidité de l’air élevée et qu’est-ce qu’on peut faire? Dans cet article, vous le découvrez tout.

 

Qu’est-ce que l’humidité relative?

Cela indique la quantité de vapeur d’eau qui est dissoute dans l’air. Cette quantité d’humidité est exprimée en pourcentage. Plus haut le pourcentage, plus de vapeur d’eau il y a dans l’air. Vu que l’air chaud peut absorber plus de vapeur d’eau que l’air froid, la température et la pression d’air sont aussi incluses dans la détermination de l’humidité relative de l’air. Le pourcentage d’humidité relative de l’air indique alors combien d’humidité il y a proportionnellement dans l’air chez une certaine température et pression d’air.

 

Comment mesurer l’humidité de l’air dans la maison?

On peut mesurer l’humidité de l’air dans la maison avec un hygromètre. Aujourd’hui, on peut déjà acheter un hygromètre digital simple pour 15 euros. Avec cet appareil, on peut déterminer le taux d’humidité dans la maison de manière assez précise. Il y a beaucoup de choix d’hygromètres et souvent ces appareils utiles disposent d’autres fonctions avec lesquelles on peut mesurer aussi par exemple la température et la pression d’air. Des stations météo ont généralement aussi un hygromètre.

Humidité idéale

En moyen, nous nous sentons le mieux à la maison ou au travail chez une humidité relative de l’air entre 40 et 60%. Mais ce n’est pas seulement l’humidité de l’air qui détermine comment nous nous sentons. La température et la qualité de l’air jouent un rôle aussi. Dans une pièce avec peu d’oxygène et relativement beaucoup de CO2, nous nous sentirons mal rapidement. En ventilant bien, on peut maintenir le niveau de qualité de l’air et l’humidité de l’air restera entre les limites.

 

condensation fenêtres

 

Conséquences d’une humidité de l’air trop élevée

Quand l’humidité de l’air maison est élevée pendant longtemps et il n’y a pas assez de ventilation, cela peut causer des problèmes ennuyeux. Un phénomène connu est l’air désagréable qui se forme dans des pièces humides et aussi la tapisserie des meubles peut donner une impression humide. Les problèmes suivants peuvent se poser aussi:

  • Des taches d’humidité sur le mur
  • Plâtre ou papier peint détachants
  • Formation de moisissures
  • Pourriture de bois
  • Peinture écaillée
  • Vermine (cloportes, lépismes, acariens et autres types de mites)
  • Toutes sortes d’effets négatifs sur la santé

 

Atteindre humidité de l’air saine dans la maison

On peut atteindre un climat sain dans la maison en ventilant suffisamment. Le mieux la maison est isolée, le plus qu’il faudra ventiler. Parfois il suffit d’ouvrir une fenêtre ou d’installer des grilles de ventilation dans les fenêtres. Dans la plupart des cas, cela ne suffit pas et il faudra installer de la ventilation mécanique. Voici les options:

 

1: apport d’air frais de manière mécanique (système de ventilation B)

C’est un des systèmes les plus avantageux chez lequel un ventilateur souffle de l’air frais dans l’habitation. Cet air est ensuite évacué de manière naturelle. Le désavantage de ce système est qu’il y a une perte de chaleur notable à travers les canaux de dérivation.

2: évacuation d’air pollué de manière mécanique (système de ventilation C)

Chez ce système, il n’y a pas d’apport d’air comme chez le système de ventilation B, mais l’air humide dans la maison est évacué à l’aide d’un ventilateur. L’avantage de ce système est qu’on peut facilement régler la quantité d’air qui est évacué. Le désavantage est qu’il y a des pertes de chaleur parce qu’il y a relativement beaucoup de chaleur qui quitte la maison sans avoir été utilisée.

3: ventilation équilibrée (système de ventilation D)

Chez ce système, l’air entrant comme l’air évacué sont évacués de manière contrôlée et mécanique. La chaleur de l’air évacué est récupérée, ce qui limite les pertes de chaleur. Quand ce système est bien entretenu, le climat à l’intérieur reste optimal, quelle que soit l’humidité.

moisissure humidité de l'air

 

Humidité de l’air élevée est mauvaise pour la santé

Dans une habitation humide et mal ventilée, des plaintes de santé comme la fatigue, mal à la tête et des problèmes avec les voies respiratoires peuvent apparaître rapidement. Si vous avez des symptômes asthmatiques, ou d’autres symptômes allergiques, vous pouvez vous attendre à une aggravation de ces symptômes parce que l’acarien et d’autre types de vermine prospèrent dans un environnement humide. Des moisissures peuvent aussi provoquer des infections des voies respiratoires. Une humidité de l’air élevée n’est pas bonne pour la santé et totalement inutile parce qu’avec une ventilation adéquate, on peut prévenir beaucoup de problèmes.

 

Humidité de l’air basse

On parle d’une humidité de l’air basse quand l’humidité relative est moins de 30-40%. Vu que l’air contient relativement peu d’humidité, on parle aussi d’air sec. Une humidité de l’air basse ne se produit dans notre climat qu’en hiver. L’air froid de l’extérieur contient alors peu d’humidité et quand il entre la maison et il est réchauffé, il peut contenir plus d’humidité. Vu que la quantité absolue d’humidité reste inchangée, l’humidité relative baisse. L’air sec est généralement moins nuisible que l’air humide mais il peut mener à toutes sortes d’irritations (par exemple des yeux secs, des irritations aux voies respiratoires ou aux muqueuses). La solution -du moins, dans notre climat- n’est pas d’augmenter l’humidité de l’air, mais de ventiler mieux et de baisser la température (de préférence moins de 21 degrés celsius).

ventilation humidité de l'air

 

L’air chaud contient plus d’humidité que l’air froid

Plus haute la température dans la maison, plus humide l’air. C’est que l’air chaud peut retenir plus de vapeur d’eau que l’air froid. Vous pouvez le constater vous-même en soufflant contre un miroir par exemple. L’air chaud exhalé contient beaucoup d’humidité et dès qu’il entre en contact avec la surface froide du miroir, la température baissera. En conséquence, la vapeur d’eau ne peut pas rester dissoute et se précipite comme condensation contre le miroir. On peut l’aussi observer le matin, quand les fenêtres sont embuées, ou dans la salle de bain, où il y a beaucoup de vapeur d’eau pendant la douche.